Ateliers de jeudi - 14h45 à 15h30

Cliquez sur un atelier pour obtenir plus d'informations

1.  Le pharmacien gestionnaire : structure, financement et analyse financière

Durée  :   45 minutes  

Présenté par  
:  Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Conférencier(s)

  • Daniel Rocheleau, président de Gestion Daniel Rocheleau et membres du CA de l’AQPP

2.  La formation des résidents en médecine dans le contexte d’une UMF, quelle est la place du pharmacien?

Durée  :   45 minutes  

Présenté par  
:  Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec

Conférencier(s)

  • Dr Mehrdad Razmpoosh, Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme du CISSS des Laurentides
Objectifs : 
  • Connaître les objectifs du programme de résidence en Médecine de Famille relatifs à la pharmacothérapie
  • Discuter de la contribution d’un pharmacien en CUMF à l’atteinte de ces objectifs
  • Connaître les approches pédagogiques collaboratives en CUMF pertinentes à cette contribution 
  • Discuter des bénéfices potentiels de l’enseignement collaboratif pharmacien-médecin

3.  Dose requise d’enoxaparine pour atteindre une héparinémie dans la cible au Centre mère-enfant Soleil du CHUL / L’utilisation d’œstrogènes en schizophrénie: un ajout thérapeutique à considérer?

Durée  :   45 minutes  

Présenté par  
:  Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec

Conférencier(s)

  • Fleur-Ange Denis, pharmacienne, Centre hospitalier régional du Grand-Portage du CISSS du Bas-Saint-Laurent
  • Julie Morin, pharmacienne, Hôpital Maisonneuve-Rosemont du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal
Objectifs :  
  • Sujet 1 : 
    • Initier le pharmacien à l’utilisation de l’enoxaparine en pédiatrie;
    • Présenter la démarche de recherche utilisée;
    • Résumer les résultats obtenus;
    • Discuter des impacts du projet dans le milieu de recherche. 
  • Sujet 2 :
    • Se familiariser avec les données épidémiologiques concernant la schizophrénie qui ont mené à étudier l’ajout des œstrogènes au traitement antipsychotique
    • Critiquer les études disponibles sur le sujet
    • Déterminer la place des œstrogènes dans le traitement de la schizophrénie réfractaire
    • Explorer les nouvelles avenues thérapeutiques en lien avec les œstrogènes